Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, Chef suprême des forces armées nationales, a présidé ce soir la cérémonie officielle de remise d’épaulettes de la 21e promotion des élèves-officiers d’active et de la 12e promotion des élèves-officiers spécialistes de l’Académie militaire Georges Namoano.

Baptisés par le Chef suprême des armées, Promotion « Refondation », les 57 élèves-officiers d’active et les trois officiers spécialistes qui ont reçu leurs épaulettes de Sous-lieutenants sont désormais prêts à servir leurs pays respectifs dans les commandements de leurs armées.

Pour le délégué de la promotion, l’élève-officier Nazaire Nomwendé RAMDE, cette formation reçue au sein de l’Académie a fait de lui et de ses camarades, des officiers capables de distinguer dans la complexité, de décider dans l’incertitude, d’agir dans l’adversité et aptes à relever les défis actuels de leurs pays respectifs. 

« A vous chers camarades, au cours de ces deux années, nous avons été préparés à l’exercice de ce noble métier, celui de l’honneur et de la dignité. Le moment est venu de faire montre de ces attributs et de ces valeurs dans toutes leurs rigueurs. Rappelons-nous toujours que la troupe est à l’image de son chef et que la confiance est née de la connaissance », a indiqué le nouveau Sous-lieutenant à ses camarades venus de douze pays d’Afrique.

Selon le Commandant de l’Académie militaire Georges Namoano, le Chef de bataillon Issiaka SAWADOGO, il s’est agi pour l’école de former des officiers aptes physiquement et moralement aux métiers des armes et au commandement d’une section d’infanterie dans un environnement de paix, de crise et de guerre.

Il a soutenu que cette formation s’est articulée sur deux volets à savoir l’exercice du commandement et la culture militaire de base leur permettant de se préparer à assurer les responsabilités qu’ils pourront être appelés à assumer au sein des armées ou au sein de l’Etat. Pour s’adapter aux nouveaux défis sécuritaires, l’Académie militaire Georges Namoano, selon son Commandant, met désormais l’accent sur la préparation à la mission opérationnelle.

« Je vous exhorte à conserver les valeurs qui vous ont été inculquées dans cette noble école : l’honneur, la dignité, l’amour de la patrie, le courage, le goût de l’effort et le sacrifice. Faites en toutes circonstances preuve de responsabilité, d’exemplarité et d’initiative intelligente », a souhaité le Chef de bataillon Issiaka SAWADOGO aux nouveaux Sous-lieutenants. 

Le Chef d’Etat-major général des armées, le Colonel-major David KABRE a exhorté les éléments de la Promotion « Refondation » à servir avec loyauté et sacrifice surtout dans ce contexte de lutte contre l’hydre terroriste.

Cette promotion, qui a eu pour parrain le Général Tinga Robert GUIGUEMDE, a transmis le flambeau de l’Académie à la 22e promotion qui s’est engagée à le défendre avec abnégation et honneur.

Direction de la communication de la Présidence du Faso